REKLAMA

Face aux violences qui secouent la France, qui peut croire que la majorité silencieuse va toujours rester sans réagir ?

En 2018 lorsque Gérard Collomb a eu le courage d'affirmer ceci : « Les gens ne veulent plus vivre ensemble...d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible. » Beaucoup ont pris cette prédiction à la légère, certains ont même osé pointer du doigt l'extrême-droitisation de l'ex ministre de l'intérieur.
 Face aux violences qui secouent la France, qui peut croire que la majorité silencieuse va toujours rester sans réagir ?

En vérité, qui d'autre que le patron de Beauvau est le mieux placé pour savoir ce qui se passe réellement en France, qui d'autre que lui peut oser ce type d'affirmation à l'exception du président de la République ?

Les événements violents que nous traversons sont pour certains la conséquence collatérale de la crise sanitaire et des mesures de confinement et de couvre-feu mais à l'analyse, cet état de fait n'est que l'alibi pour la racaille de marquer son territoire.

Cette racaille profite de la crise que connaît la France pour forcer chaque jour un peu plus et mieux se faire entendre, cette racaille sait qu'elle peut compter sur les médias pour propager la séquence émotionnelle en cas de réaction des autorités, cette racaille sait qu'elle sera soutenue par toute la sphère islamogauchiste si on dénonce ses exactions, cette racaille sait qu'elle sera excusée par la justice si d'aventure elle se retrouve dans un tribunal, bref, la racaille a trouvé une occasion qu'elle n'envisage pas lâcher de si tôt.

À l'évidence la France traverse une crise profonde sinon quel est l'intérêt de décréter un couvre-feu si chaque soir il y a des violences dans beaucoup de villes ?

Cette crise profonde couvre plusieurs spectres, elle prend essentiellement les formes de :

Crise morale,

Crise identitaire,

Crise d'autorité,

Crise politique,

Crise économique.

Les conditions sont réunies pour que ça pète mais la question qu'on se pose est, quelle forme l'explosion que nous voyons tous venir, aura ?

Sera-ce seulement succession de violences sur des biens ou alors pire, des attaques contre les autorités et les personnes ?

C'est cette seconde éventualité qui est redoutée, car nous entrerions alors dans l'horreur de la guerre civile.

Qui peut béatement croire que la majorité silencieuse va continuer à rester silencieuse ?

Qui peut croire que les français vont accepter d'être pris, encore longtemps, en otages par des racailles ?

Les jours mauvais arrivent et seuls ceux qui ne veulent pas voir refusent d'accepter la réalité. L'heure est venue pour chacun d'entre nous de choisir son camp, pour la racaille ou pour la France ?

Hauts les cœurs et ensemble pour la France entonnons le sixième couplet de la Marseillaise :

"Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs.
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! 
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !"

 

Verlaine (Blogeur)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?
Tygodnik

Opinie

Popkultura