REKLAMA

Mieczysław Bekker, l'homme qui fit rouler la Pologne sur la Lune.

Depuis des temps anciens, la Pologne a toujours eu la tête dans les étoiles. Tout le monde connaît Kopernik. Mais, peu de monde sait que c'est grâce à un ingénieur polonais de talent, que Neil Armstrong et Buzz Aldrin, ont pu séjourner et se déplacer sur la Lune.
 Mieczysław Bekker, l'homme qui fit rouler la Pologne sur la Lune.

Cet ingénieur n'est autre que, Mieczysław Bekker l'homme qui, créa le rover lunaire. Laissez-moi vous présenter la vie de ce héros méconnu de la conquête spatiale. 

Mieczysław est né le 25 mai 1905 à Strzyżów. Mieczysław est le fils de Marian-Błażej et Albina Bekker un couple de travailleurs dans la betterave sucrière. En 1908, la famille Bekker s'installe à Konin où le petit Mietek (diminutif de Mieczysław) grandi et passe son baccalauréat avec brio. 

De 1929 à 1931, il étudie à l'école militaire de Modlin, il en sortira avec le grade de sous-lieutenant. Par la suite, il étudie l'ingénierie à l'Université Polytechnique de Varsovie. A la fin de ces études, il travaillera pour l'Institut de recherche en ingénierie militaire de l'armée polonaise.

En 1934, après la réorganisation de l'institut, il se voit être affecté au Commandement des Blindés. 

De 1936 à 1939 Mieczysław, est chargé de cours au Centre d'études militaire de l'Université Polytechnique de Varsovie, où il fonde le Laboratoire d'études sur les véhicules spéciaux. Dans la même période, il est maître de conférences l'École de génie militaire de Varsovie. 

Mieczysław Bekker est le fondateur d'un nouveau domaine en mécanique appelé terra mécanique. 

Jusqu'en 1939, ses travaux lui valent de collaborer étroitement avec le Ministère des Armées polonais. 

En septembre 1939, il est mobilisé pour la défense de son pays,  la Pologne. A la fin de l'invasion germano-soviétique de la Pologne, il part pour Giurgiu en Roumanie puis il arrive en France, où il met ses connaissances au service de l'armée française.

En 1940, il participe à la bataille de France. Après l'armistice entre la France et le III° Reich allemand, il part pour Marseille en "zone libre", où il restera 2 ans avant d'être exfiltré vers le Canada. 

Là-bas, il se remet à l'ouvrage est collabore avec l'armée canadienne.

Après guerre, il travaillera toujours pour l'armée canadienne, qui en 1956 le nommera lieutenant colonel. La même année, il s'installe aux États-Unis. 

L'armée des États-Unis ne se fera pas prier elle connaît déjà le talent indiscutable de Mieczysław Bekker.

A peine arrivé le voilà embauché au laboratoire militaire des véhicules tout-terrain. 

Il sera également et pendant quelques temps professeur et chercheur pour l'Université du Michigan avant devenir le directeur de l'Institut de recherche de General Motors à Santa Barbara. 

Dans un contexte de guerre froide et de conquête spatiale, la NASA lance en 1961 un concours pour un véhicule capable de se déplacer sur la Lune (MOLAB) dans le cadre du programme spatial Apollo. 

Ni une ni deux, Mieczysław Bekker postule avec son équipe, il est hors de question de laisser gagner les Soviétiques ! Pour la Pologne Libre ! 

La fait insolite est que le concurrent de Bekker, n'est autre qu'un autre ingénieur polonais, Stanisław Rogalski, qui travaillait pour la firme Grumman. 

Bekker sort vainqueur ! 

Le travail sérieux commence et  Bekker et son équipe ne chôment pas, un dur labeur dont la récompense a été la construction du véhicule mobile lunaire le plus parfait, le Rover lunaire (LRV), qui sera fabriqué par General Motors en coopération avec les usines de Boeing. 

Mieczysław est l'auteur et le concepteur de toutes les solutions techniques qui ont fait bouger le LRV sur la surface lunaire.

Après des années travail acharné, Mieczysław et son épouse Jadwiga passent une retraite paisible, mais active à Santa Barbara où Mieczysław s'adonne à sa passion pour la peinture à l'aquarelle, il participera à quelques conférences de temps en temps.

Ses travaux sont mondialement reconnus, il est fait docteur honoris causa de l'université de Munich en 1962 et obtient un deuxième doctorat de l'université de Carleton au Canada. En 1988, l'université de Bologne lui remettra également un doctorat honoris causa. 

Il publie au cours de sa carrière trois ouvrages fondamentaux. 

"Theory of land locomotion" en 1956, "Off-the-road locomotion" en 1960 et "Introduction to terrain vehicle" en 1969 aux éditions de la Presse Universitaire du Michigan. Ces trois livres sont considérés comme révolutionnaires et fondateur de la nouvelle ingénierie des véhicules tout-terrain. 

Au cours de l'année 1988, sa santé se dégrade suite à un AVC.

Le patriote, l'astre lunaire est aspiré par le trou noir de la nébuleuse, le 8 janvier 1989. Soit, 10 mois avant la fin du soviétisme et la libération de la Pologne, chose à laquelle il n'avait jamais cessé de rêver.

Aujourd'hui, des écoles et rues portent son nom en Pologne. La Mairie de Szczecin inaugurera une fresque murale pour lui rendre hommage. 

Vous connaissez maintenant l'homme qui fit rouler la Pologne sur la Lune. 

Mieczysław Bekker, un homme dont le nom rime avec interstellaire.

Mieczysław Bekker, un Polonais dans la droite ligne de Kopernik et Heweliusz. 

Houston vous me recevez 5/5: "C'est un petit coup d'accélérateur pour la Pologne et un grand coup d'accélérateur pour l'humanité !" 

Florian Marek.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ankieta
Czy to już koniec Platformy?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy to już koniec Platformy?
Tygodnik

Opinie

Popkultura