REKLAMA

De l'Est à l'Ouest: Itinéraire d'une femme engagée

L'autobiographie d'Ewa Kubasiewicz-Houée, militante historique de Solidarność
 De l'Est à l'Ouest: Itinéraire d'une femme engagée

"Ewa Kubasiewicz/ fot. Wikipedia/MEDIA WNET"

 

"De l'Est à l'Ouest" est un livre qui nous mène de Gdańsk à Saint-Brieuc, un témoignage rare d'une femme qui a vécu de l'intérieur les grèves de Solidarność et les lois martiales.

Cette femme, c'est Ewa Kubasiewicz-Houée militante de la première heure ; elle nous livre dans son récit autobiographique un précieux témoignage sur les conditions de vie des grévistes et sur leurs actions menées contre le pouvoir communiste.

Dans son ouvrage, on découvre que la bibliothécaire de l'Ecole Supérieure de Marine Marchande de Gdynia-Gdańsk entre en opposition frontale à Lech Wałęsa, qui est alors Président de la Commission régionale de Solidarność à Gdańsk et dont Ewa est membre.

Nous pouvons lire la tendresse qu'elle éprouve pour ses compagnons de lutte et amis Joanna et Andrzej Gwiazda, Anna Walentynowicz et Kornel Morawiecki (père du Premier ministre Mateusz Morawiecki).

Kornel Morawiecki, avec qui elle co-fondera le parti Solidarności Walcząca ( Solidarité Combattante).

Nous apprenons également qu'elle fût condamnée à la plus longue peine prononcée par le régime de Jaruzelski a l'encontre d'opposants, 10 ans de prison et 5 ans de privation de ses droits civiques.

Le gouvernement du dictateur Wojciech Jaruzelski lui proposera une libération conditionnelle, contre des excuses publiques, ce qu'elle refusera. Son histoire traverse les frontières et c'est le comité Amnesty International de Saint-Brieuc qui parvient à la faire libérer et à la faire venir en France.

En France, elle travaille comme bibliothécaire à Paris d'où elle continue à militer contre le totalitarisme communiste en Pologne, elle militera aux côtés de Force Ouvrière et de Jerzy Giedroyć, journaliste et personnalité éminente de la communauté polonaise de France.

Elle rappelle qu'elle a dénoncé le manque de réaction de Lech Wałęsa, suite à l'enlèvement du Père Jerzy Popiełuszko. Pour elle, ce manque de réaction a conduit à la mort tragique du père aumônier de Solidarność.

Par la suite, Ewa Kubasiewicz-Houée sera employée par le Conseil général des Côtes d'Armor, dans le but de mettre en place et développer les relations entre le département et la région polonaise de Warmie Mazurie.

Aujourd'hui, Ewa partage sa vie entre la France et la Pologne (où résident son fils Marek et ses petits enfants) avec son second époux Yves Houée.

Ce livre est un témoignage qui met en exergue le fait que la Pologne n'a toujours pas fait l'examen total et purgé complètement les zones d'ombre de sa période soviétique.

Ewa Kubasiewicz-Houée, une dame de conviction et de courage, qui sera faite commandeur de l'ordre Order Odrodzenia Polski (Polonia Restituta) par le Président Lech Kaczyński. Elle recevra en 2010 la Krzyż Solidarności Walczącej (Croix de la Solidarité Combattante).

Un livre autobiographique, à lire et à faire lire, édité en 2007 en français par l'association Warmie Mazurie des Côtes d'Armor.

 

Florian MAREK, chroniqueur Tysol.


Ankieta
Czy Polska powinna budować mur na granicy?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy Polska powinna budować mur na granicy?
Tygodnik

Opinie

Popkultura