La vie éternelle, amen.

Parmi les premières vérités de la foi que nous avons méditée était celle sur Dieu comme créateur. Maintenant, avec la fin du credo, le cycle est clos et tout termine là où le commencement a eu lieu, en Dieu. Si on veut être court, on peut dire que la vie éternelle n’est rien d’autre que Dieu autant qu’Il se donne à nous pour toujours. Mais nous pouvons en dire un peu plus.
 La vie éternelle, amen.

Dieu est le sens de notre existence même. A la fin de notre vie terrestre, si nous sommes sauvés, nous Le possédons pour toujours et nous pouvons dire que nous avons accompli la plus grande et la plus importante des tâches que nous avions jamais eue, que nous puissions avoir. Pensons à la joie qui accompagnait nos plus grands succès, surtout s’ils étaient difficiles à obtenir. La joie du ciel est infiniment plus grande, car nous arrivons au but que seuls, en comptant uniquement sur nos forces, nous ne pourrions jamais obtenir, c’est-à-dire regarder Dieu tel qu’Il est. Dieu nous y a aidés car Il voulait vivre éternellement avec nous et notre réponse était de coopérer avec Lui. C’est le plus grand bonheur qui puisse nous arriver, bien plus grand que celui découlant de n’importe quel bien créé, n’importe quelle richesse. Le nouveau monde corporel dans lequel vivront les sauvés ne sera qu’un petit ajout à l’infinité du bonheur qu’est la possession de Dieu, on dirait même un gadget.

La joie du ciel est accompagnée d’un sentiment de grand repos, de grande paix que rien ne pourra jamais troubler. C’est une joie d’être uni avec Celui que notre être aime le plus, car il y retrouve sa source et sa fin. En même temps, la joie de vivre éternellement est accompagnée par la découverte constante de l’immensité divine. Et puisque Dieu est infini, on aura toujours quelque chose de neuf à découvrir. Parmi ces découvertes, on peut compter le plan divin pour le monde et la façon merveilleuse dont il a été accompli.

En même temps, tout en vivant éternellement en Dieu, nous sommes conscients de ceux qui n’ont pas travaillé avec Dieu pour leur salut et se trouvent éternellement en enfer. Nous n’en éprouvons aucune tristesse, mais nous sommes joyeux que la justice éternelle s’est accomplie. Quant à ceux qui ne possèdent pas la vraie vie éternelle, celle de Dieu, ils mènent une existence pitoyable, qui n’a de vie que de nom, puisqu’elle sert à l’accomplissement de la peine qu’ils ont méritée.

Certes, je ne souhaite à personne la peine de l’enfer, mais elle existe et on doit y penser. Mais pour ne pas s’y approcher, il est important de méditer souvent sur les mystères de notre foi et de ce qui en découle. Ce n’est qu’en pensant à la vie avec Dieu et à la vouloir que nous puissions commencer cette vraie recherche de la vie divine.

 

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°23: "Le troisième jour est ressuscité des morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°24: "Le troisième jour est ressuscité des morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°25: "Le troisième jour est ressuscité des morts (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°26: "Le troisième jour est ressuscité des morts (IV)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°27: "Est monté aux cieux (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°28: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°29: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°30: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°31: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°32: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°33: "Je crois au Saint Esprit (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°34: "Je crois au Saint Esprit (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°35: "Je crois au Saint Esprit (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°36: "La Sainte Eglise catholique (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°37: "La Sainte Eglise catholique (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°38: "La communion des Saints" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°39: "La rémission des péchés" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°40: "La résurrection de la chair" en cliquant ici


Oceń artykuł
Wczytuję ocenę...
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?
Udostępnij:

 

POLECANE
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?
Udostępnij:
Koronawirus
Vademecum Pracownika
Emerytury
Stażowe