REKLAMA

Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: "Je crois"

Ces derniers mois, beaucoup d’entre nous ont mis à l’épreuve la fiabilité des informations reçues, et pour cause. Certains d’entre nous se sont dit : « Je ne crois plus aux médecins, aux soi-disant experts, aux médias, ils nous mentent tous, ils ne sont pas dignes de foi ! ». Par-là, on déclare que les personnes en question ne nous disent pas la vérité, que leurs informations ne sont pas fiables, malgré leur autorité. Ici, pas question de sentiments, on ne les a jamais eus d’ailleurs peut-être. La foi dont on parle ici est comprise donc comme une information donnée par quelqu’un bien mieux formé, dans un domaine concret, que nous.
Eglise Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]:
Eglise

En revanche, quand il est question de la foi en Dieu, on peut avoir de plus en plus l’impression que la foi est un sentiment. « Je ne vais plus à l’église car je n’y ressens rien. » On est passé alors dans un autre registre. De façon surprenante, croire, avoir la foi ne veut plus dire la même chose que dans le cas d’un médecin, d’un pharmacien. Pourtant, ce sont les mêmes termes et à vrai dire, ils veulent dire la même chose, mais au sujet d’une autre personne et d’autres informations. Cette personne est Dieu lui-même, tandis que les choses qu’il nous transmet, ce sont les vérités au sujet de lui-même et de son plan pour nous.

Le carême est une bonne occasion pour commencer sa conversion et croire encore plus à l’évangile, c’est-à-dire entendre de nouveau ce que Dieu veut nous dire et le mettre en pratique dans notre vie. La foi est ici fondamentale. Parlons-en donc ! On peut la caractériser comme cette qualité stable que nous avons et qui nous fait reconnaître comme vrai ce que Dieu dit, car c’est lui qui le dit. Nous n’avons pas besoin de le vérifier, comme nous ne faisons pas d’analyse dans un laboratoire pour savoir si la boîte d’aspirine vendue par le pharmacien n’est pas du poison.

En même temps, la foi signifie l’ensemble de ce que le Créateur nous a transmis. Nous sommes donc face tant à une qualité subjective, personnelle, qu’à une réalité objective, existant en dehors de nous. Les deux sont étroitement liées et donc plus la foi en tant que l’ensemble des vérités qu’on doit reconnaître comme vraies nous est claire, plus on va y adhérer. Mais pour ce faire, il faut se remettre à une étude systématique de ce que Dieu a dit à travers les siècles, pour voir la cohérence interne de son discours et ainsi être encore plus convaincu et conscient.

Pour cela, je vous propose un cycle de brefs articles consacrés aux vérités principales de la foi chrétienne. Le chemin à suivre nous est donné par la profession de foi, le credo, qui est l’abrégé de tout ce qui est nécessaire à savoir pour un chrétien. Pendant les semaines à venir, je le commenterai, en essayant non seulement vous expliquer le sens des paroles prononcées, mais aussi en montrant comment toutes ces paroles s’expliquent et s’éclairent mutuellement. C’est ainsi que, je l’espère, la foi chrétienne, entendue comme l’ensemble des vérités révélées, pourra être reçue plus facilement par vous et augmenter cette qualité de reconnaître l’autorité et la véracité de Dieu. C’est de lui que je parlerai à partir de la semaine prochaine. Au revoir dans une semaine !

Chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur

 

 


Ankieta
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?
Tygodnik

Opinie

Popkultura