REKLAMA

Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Dans mon petit livre « Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe » (2019), j’ai tenté de fournir un bréviaire pratique à tous ceux qui déplorent, comme moi, la lente disparition de l’identité occidentale. Si nous voulons militer pour sa survie, il ne suffit pas de se borner au domaine politique : il faut défendre nos valeurs et notre manière d’être dans la vie quotidienne. La rubrique présente fournit les idées clés de « Que faire ? » sous forme d’une pensée du jour.
 Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Chronique n°16 : Peser les mots

En discutant avec les défenseurs des valeurs politiquement correctes, l’on se heurte rapidement au fait que tout le langage politique actuel est profondément biaisé, car les mots ne se réfèrent plus à leur signification originelle, mais à une interprétation spécifique et abusive. Comment, en effet, expliquer à un grand public que la « démocratie », telle que conçue aujourd’hui, n’a plus rien en commun avec le sens original du mot et n’implique plus le gouvernement par, mais uniquement pour le peuple – ou plutôt les marchés ? Comment critiquer un adversaire prétendant défendre la « liberté », bien que cette « liberté » soit devenue désormais synonyme de libéralisme outrancier ? Comment critiquer un idéal aussi important que la « laïcité », bien qu’il soit devenu l’un des instruments principaux afin d’affaiblir les quelques faibles restes du christianisme occidental tout en propulsant, en quelques décennies, l’islam à une place de parité ne correspondant en rien à son importance pour la société européenne actuelle ? Dès lors, l’une des directives les plus importantes pour tous ceux qui ne voudront plus se laisser prendre au piège du langage sera : définir les mots, ne pas accepter les stéréotypes faciles et, surtout, prendre en compte que notre continent et, avec lui, nous tous sommes issus d’une histoire millénaire qu’on ne peut balayer de la table sans risquer de se retrouver, tôt ou tard, face à la rage d’une révolution conservatrice

David Engels, essayiste et historien belge, est professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles et travaille pour l'Instytut Zachodni à Poznań. Retrouvez sa:

Chronique n°1: "Soyons réalistes!" en cliquant ici

Chronique n°2: "Désinvestir l'Etat" en cliquant ici

Chronique n°3: "Désobéir" en cliquant ici

Chronique n°4: "Créer une nouvelle société civile" en cliquant ici

Chronique n°5 : "Quitter les villes" en cliquant ici

Chronique n°6 : "Investir et acheter" en cliquant ici

Chronique n°7 : "Acheter européen" en cliquant ici

Chronique n°8 : "S'affranchir du court-termisme" en cliquant ici

Chronique n°9 : "Faire partie de la nature" en cliquant ici

Chronique n°10 : "S'entourer de beauté" en cliquant ici

Chronique n°11 : "Oui à l'égalité des sexes, non à leur identité" en cliquant ici

Chronique n°12 : "Fonder une famille" en cliquant ici

Chronique n°13 : "Éduquer vos enfants" en cliquant ici

Chronique n°14 : "Faire son devoir" en cliquant ici

Chronique n°15 : "Soyons tolérants, pas suicidaire" en cliquant ici


Ankieta
Czy Konstytucja RP jest nadrzędna wobec prawa UE?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy Konstytucja RP jest nadrzędna wobec prawa UE?
Tygodnik

Opinie

Popkultura