La sainte Église catholique (II)

Les dimanches, nous affirmons pendant la messe que l’Église est une, sainte, catholique et apostolique. Ce sont ses quatre caractéristiques fondamentales et c’est à partir d’elles que nous pouvons dire un peu plus sur l’Église. Même si le sujet de l’Église peut être passionnant pour certains d’entre vous, c’est sur ces quatre notes que je terminerai mes quelques commentaires sur ce sujet.
 La sainte Église catholique (II)

L’Église est d’abord une, c’était-à-dire qu’il y a seulement une communauté des fidèles fondée par le Christ et il n’y en a pas d’autre. Même si certaines différences légitimes peuvent exister entre les différentes parties de l’Église, comme les usages liturgiques, dans les fondamentaux, c’est l’unité qui doit régner. Elle comporte la même foi (on ne peut pas avoir des croyances différentes), les mêmes sacrements (au nombre de sept) et une structure de gouvernement qui veille et garantir cette unité. C’est pour cela que pour l’Église catholique le concept d’autocéphalie, des Églises nationales pleinement indépendantes, est inacceptable, car une société visible a besoin d’un chef visible. Ce chef visible est le pape, le successeur de St. Pierre.

Quand on dit que l’Église est sainte cela ne veut pas dire que tous ses membres, sa hiérarchie, sont saints. Cela veut dire qu’en tant que telle elle est sainte, car elle peut donner la grâce aux hommes et ainsi les rendre saints, c’est-à-dire amis de Dieu. C’est principalement à travers ses sacrements, les choses saintes, que l’Église nous rend saints. D’ailleurs, l’un des principaux effets de la sainteté de l’Église est la présence au cours de toute son existence des saints, des personnes reconnues comme étant maintenant sauvés et qui ont pratiqué de manière parfaite la religion chrétienne durant leur vie terrestre.

La catholicité de l’Église veut dire son universalité. C’est une Église qui a été fondée par Jésus pour tout le genre humain et chacun peut y trouver sa place, s’il veut suivre l’enseignement du Christ et recevoir des moyens nécessaires pour arriver au ciel. La catholicité de l’Église suppose aussi le fait qu’elle est le seul moyen que Dieu a choisi pour sauver les hommes. Si quelqu’un est sauvé sans appartenir visiblement à l’Église, c’est parce qu’il y a été attaché d’une manière mystérieuse par Jésus, le seul sauveur du genre humain. Cette action du Christ suppose néanmoins une volonté au moins implicite d’appartenir à l’Église.

Enfin, l’Église est dite apostolique, car elle continue l’œuvre des apôtres, les disciples du Christ. C’est eux qui ont été parmi ses premiers membres et qui ont permis qu’elle soit présente dans autant des coins du monde. La foi de l’Église d’aujourd’hui est la même foi que celle des apôtres qui ont connu le Christ. L’un des signes les plus visibles de cette apostolicité de l’Église est la succession apostolique donnée aux évêques lorsqu’ils sont consacrés. C’est une suite chronologique d’impositions de mains qui va jusqu’aux apôtres, les premiers à avoir institués d’autres évêques qu’eux-mêmes, consacrés à leur tour par Jésus lui-même.

Le mystère de l’Église, au sujet duquel il reste encore beaucoup à dire, trouve sa prolongation dans notre credo par l’affirmation sur la communion des saints, mais de celle-ci, on en parlera la prochaine fois.

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°23: "Le troisième jour est ressuscité des morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°24: "Le troisième jour est ressuscité des morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°25: "Le troisième jour est ressuscité des morts (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°26: "Le troisième jour est ressuscité des morts (IV)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°27: "Est monté aux cieux (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°28: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°29: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°30: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°31: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°32: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°33: "Je crois au Saint Esprit (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°34: "Je crois au Saint Esprit (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°35: "Je crois au Saint Esprit (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°36: "La Sainte Eglise catholique (I)" en cliquant ici

 

 

 

 


Oceń artykuł
Wczytuję ocenę...
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?
Udostępnij:

 

POLECANE
Powinniśmy przyjąć imigrantów Łukaszenki?
Udostępnij:
Koronawirus
Vademecum Pracownika
Emerytury
Stażowe