REKLAMA

Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: "Le Symbole des Apôtres"

Le Symbole des Apôtres est une profession de foi chrétienne, il est aussi connu sous le nom de Credo (c'est-à-dire « je crois » en latin).
 Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]:

Chronique n°2 

La dernière fois, je vous ai annoncé un exposé de l’essentiel de la foi chrétienne, j’ai indiqué suivre le credo. Quand j’ai évoqué ce texte, j’ai pensé à la profession de foi qui est récité tous les dimanches à la messe et que connaissent la plupart d’entre nous. On l’appelle aussi le symbole de Nicée-Constantinople, pour commémorer les deux premiers conciles œcuméniques (les assemblées des évêques) qui l’ont élaboré.

La première observation que l’on peut faire au sujet du texte qui sera commenté pendant les semaines à venir est le fait qu’on avait voulu présenter les principaux points de la foi chrétienne et ceci d’une manière ordonnée. La compréhension des mystères révélés par Dieu est au cœur du christianisme, d’où sa volonté, existante dès ses origines, de présenter la foi de manière compréhensible. Pour ce faire, on a décidé d’introduire un certain ordre, car les hommes saisissent mieux les réalités quand elles leur sont présentées d’une manière structurée, qui permet de voir la suite logique des affirmations.

Dans le symbole de foi, la première des propriétés logiques à percevoir est le passage très naturel du mystère de Dieu un au mystère de la Trinité. La première affirmation, « Je crois en un seul Dieu » est suivie immédiatement des affirmations au sujet de trois Personnes divines, ce qui doit nous aider à voir leur unité, l’un des points principaux du monothéisme chrétien (la croyance en Dieu un), tout en indiquant les distinctions de ces mêmes Personnes. Avant de vous présenter ce qui Les concerne, je souhaite vous dire quelques mots sur le plan qui a été employé par les pères desdits conciles œcuméniques.

L’affirmation sur l’unité divine est suivie de la description de ce que nous attribuons au Père. Nous pouvons voir alors que cette présentation nous fait penser surtout à ce que l’Ancien Testament nous a fait connaître au sujet de Dieu, à partir de la création du monde par Lui. Puis, l’on passe sans s’en apercevoir, dans le Nouveau Testament, où nous voyons l’œuvre du Fils, dont la vie a été retracée dans les grandes lignes par ce même credo, tout en incluant sa venue dans le futur. Enfin, on passe à l’action de ce même Dieu maintenant, à travers la troisième Personne divine, le Saint-Esprit, qui continue la mission du Fils, envoyé par le Père, et qui prendra fin dans le monde à venir.

Ce plan est cohérent sur plusieurs niveaux. Le premier est d’ordre chronologique, car il retrace notre histoire à partir du début qu’est la création du monde, en suivant les étapes de la Révélation, pour finir avec le dernier instant de notre univers, qui sera changé. Le deuxième niveau est celui de la progression de la Révélation, car Dieu s’est dévoilé petit-à-petit, comme un pédagogue, qui enseigne la vérité en augmentant les savoirs de ses élèves. Le troisième est trinitaire, car nous montre la dépendance des Personnes divines l’une de l’autre. La prochaine fois, nous commencerons dons l’approfondissement du mystère de l’unité divine, qui englobe aussi l’étude des qualités que l’on peut attribuer à Dieu.

Retrouvez la chronique précédente: "Je crois" en cliquant ici

Chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur. 

 

 


Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?
Tygodnik

Opinie

Popkultura