REKLAMA

Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Créateur du ciel et de la terre

Notre symbole de foi attribue à Dieu le Père la création du monde et plus précisément, du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles. Cette affirmation a été marquée par les problèmes théologiques de l’époque. On rencontrait en effet des sectes qui affirmaient que le monde matériel a été créé par un mauvais démiurge, une sorte de Dieu, mais à l’envers. Certains disaient aussi que le monde matériel a été créé par le démon. Quand dans la profession de foi on affirme que c’est Dieu qui a tout créé, on rejette toutes ces thèses tout en attribuant l’existence de tout au bon Créateur.
 Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Créateur du ciel et de la terre

La première des choses à mentionner ici est ce que veut dire créer. Pour être bref, on peut dire que c’est une action de donner de l’existence à une réalité qui ne l’avait pas auparavant. C’est un passage du néant à l’état d’un être. Il ne s’agit pas d’une agrégation à partir d’une matière déjà existante, mais de quelque chose de plus grand qu’une transformation d’une réalité qui est là. Le néant est bien plus dépourvu de tout que le vide tel que nous pouvons l’imaginer. Avant la création de la première réalité, il n’y avait que Dieu. C’est Lui qui a décidé de donner de l’être à des myriades des réalités, selon un ordre qu’Il avait établi Lui-même. La profession de foi ne nous dit rien sur la façon dont cela a été fait, donc on n’est pas ici face à un dogme exprimé, mais plutôt face au mystère. Pour cela, l’Église ne se prononce pas de façon définitive sur aucune des théories scientifiques qui veulent expliquer les mécanismes qui ont conduit à l’apparition des êtres vivants et inanimés.

Le credo affirme que Dieu a créé le ciel et la terre, c’est-à-dire son monde à Lui, où nous espérons aller un jour, que notre monde à nous. Il a créé aussi tout ce qui habite ces deux mondes, les réalités visibles (tout ce qui se trouve sur la terre) que les invisibles (les anges, y compris les mauvais, les démons, qui ont été créés bons). Tout est l’œuvre divine et c’est en cela que toute la créature est bonne et unie, sans qu’il puisse y avoir une opposition entre les deux mondes qui serait voulue par Dieu. En même temps, on affirme dans ce fragment du symbole de foi l’existence d’un monde qui échappe à notre façon de connaître, qui est toujours sensible. Les anges sont des esprits, c’est-à-dire des êtres qui n’ont aucune matière. En raison de cela, ils occupent une place entre Dieu et nous et sont des messagers de Dieu par excellence. S’il arrive aux hommes de les voir, c’est en raison de la fabrication par un ange d’un corps, à partir de la matière qui se trouve autour de lui. Une fois sa mission accomplie, l’ange cesse de se servir de cette matière et revient à son état habituel.

Enfin, cette unité entre les deux mondes, qui sont également œuvres de Dieu, se réalise d’une manière encore plus miraculeuse, par voie d’union, en la personne du Verbe Incarné, au sujet duquel on parlera la prochaine fois.

 

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici


Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?

 

POLECANE
Wydarzenia

Związek

Ankieta
Czy Donald Tusk dzieli Polaków?
Tygodnik

Opinie

Popkultura